En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

BTS Tourisme

La Pastourelle de Salavas

Publié le mercredi 16 octobre 2019 17:02 - Mis à jour le mercredi 16 octobre 2019 17:09
GetAttachmentThumbnail.jpg
Rencontre CERMOSEM - VINCENT D'INDY

Hackathon 2019 : Agathe et Baptiste équipe grise

 

Nous avons participé à l'Hackathon le 10 et 11 octobre 2019 à la Base départementale de Salavas en Sud Ardèche.

On a donc été réuni  avec  des Licence Pro (Guidage, Conception de produit, Gestionnaire des espaces naturels et de loisirs) pour concevoir un projet, par groupe, pour le réaménagement futur de la base de loisirs de Salavas.

 

Notre groupe a travaillé sur la problématique suivante:Comment créer du lien social grâce à la sensibilisation à l'environnement?

 

Pour cela , nous nous sommes fortement inspirés de l'idée de la ferme pédagogique car nous avons conscience de l'importance du rapport animal avec les enfants. En effet, plusieurs études en psychologie ont prouvé que les animaux avait des vertus auprès des enfants notamment ceux atteints d'autisme.

Nous avons pour illustrer notre projet, réalisé une maquette reprenant toutes nos idées et montrant notre vision de ce que serait la base selon nous.

 

Dans un premier temps , le projet consiste à réaménager les bâtiments pour créer un jardin partagé au centre du domaine  qui permettrait de responsabiliser les enfants et de créer une activité ludique.

En ce qui concerne la création d’une ferme pédagogique, cela permettrait de responsabiliser les enfants en les chargeant de s’occuper des animaux: de les rentrer dans les parcs, donner à manger...

D’autre part, il est important de sensibiliser les visiteurs aux animaux dépréciés tel que le rat  qui a une image répugnante , sale alors que c’est tout le contraire ; mais aussi  les insectes dont nous avons tendance à avoir peur et les tuer  sans raison.

 

La création d’une plaine préhistorique aurait pour but  pour réintroduire des espèces rares  ou en voie de disparition tels que les bisons mais aussi les chevaux przewalski , ces chevaux préhistoriques

qu’une association en Lozère réintroduit.

 

Enfin, nous avons présenté en trois minutes seulement le projet au directeur de Salavas et aux différents intervenants présents!